Une rentrée de première classe !

Une rentrée de première classe !

 La rentrée des classes représente pour plusieurs enfants une période excitante, quoique stressante. Nouvelle école, nouveaux amis, nouveaux professeurs ne sont que quelques-uns des facteurs qui contribuent à insécuriser votre enfant. Afin de lui donner le maximum de chances de succès, plusieurs petits trucs peuvent l’aider à tirer profit de ce beau moment de l’année.

Débuter la journée en prenant un petit déjeuner équilibré comprenant fruits, produits laitiers et céréales avec un apport suffisant en fibres et en eau pour prévenir la constipation apportera une source d’énergie à votre enfant et, surtout, de la concentration tout au long de la journée.

Il faut porter une attention particulière à la boîte à lunch en y mettant des aliments santé, des quatre groupes alimentaires et d’y inclure des collations. Il est préférable de contacter l’établissement scolaire afin de connaître leur politique en matière de nutrition. Par exemple, l’interdiction d’apporter des aliments à base de noix ou d’arachides afin de prévenir les réactions allergiques.

Dans un autre ordre d’idées, nous savons tous que les difficultés éprouvées en classe par plusieurs enfants résultent notamment de déficits de la vue ou de l’ouïe. En effet, un trouble de vision occasionne souvent des maux de tête et des problèmes de concentration pouvant ressembler au trouble du déficit d’attention. Aussi, un bon examen de la vue et de l’audition lui permettra de surmonter ces obstacles et maximiser ses chances de succès. À cela, ne pas oublier un bon examen dentaire ainsi qu’une revue du carnet de vaccination.

Si votre enfant doit prendre une médication régulière, il est important de fournir à l’enseignant l’ordonnance médicale avec la posologie clairement inscrite et d’en discuter avec lui pour que le personnel de l’école puisse lui administrer correctement. Si l’enfant souffre d’allergies sévères, assurez-vous qu’il ait accès à l’école à un stylo injecteur d’épinéphrine (épipen). Par ailleurs, si votre enfant souffre d’une condition médicale comme le diabète, il est fortement recommandé de lui faire porter un bracelet MedicAlert afin de pouvoir orienter rapidement l’intervention médicale.

Là où de nombreux enfants qui se côtoient, le risque de transmission de poux par contact direct ou par l’échange de casquette ou de bonnet est multiplié d’autant. Le premier signe d’une infestation de poux est souvent les démangeaisons au cuir chevelu. Les poux se localisent principalement à la lisière des cheveux, à la base de la nuque ou derrière les oreilles.

En cas de doute, il faut rechercher les œufs grisâtres accrochés à la base des cheveux avec une source lumineuse de forte intensité. Le traitement constitue en l’application d’un shampooing contre les poux et du passage d’un peigne à dents fines afin de débarrasser le cuir chevelu des petites bestioles. De plus, il est recommandé de laver la literie ainsi que les vêtements afin d’éviter les récidives.

Habituer l’enfant à se laver régulièrement les mains peut minimiser considérablement la transmission de plusieurs infections, telles le rhume, la grippe et la gastro. Si votre enfant présentait certains symptômes, renseignez-vous auprès de l’établissement scolaire si une souche particulière infectieuse a été signalée (ex.la pharyngite à streptocoque ou la méningite qui peuvent, dans certaines circonstances, être contagieuses).

On ne saurait trop insister sur l’importance du choix du sac scolaire. Il doit être à double courroie et son poids, incluant les articles scolaires, ne devrait pas dépasser 15% du poids de l’enfant, afin de prévenir la fatigue, les maux de dos et les déformations de la colonne comme la scoliose. De plus, les courroies devraient être assez larges et rembourrées pour le confort sur les longs trajets entre la maison et l’école. Une bande réfléchissante sur le sac contribue à augmenter la visibilité pour les automobilistes le soir. Pour les plus petits, il est parfois bon d’y mettre un objet personnel qu’il affectionne afin de le sécuriser.

Bonne année scolaire à tous !

Marc Lacroix md

PDG Réseau des Cliniques médicales Lacroix



Vous êtes en quarantaine, en confinement ou en isolement?
Aux Cliniques Médicales Lacroix, nous vous offrons la possibilité de consulter un professionnel de la santé à distance grâce à notre service de télémédecine. Pour plus d’informations :