Urologie privée

Service d’urologie en clinique privée

Pour une meilleure santé

génito-urinaire

L’urologue est le médecin spécialiste qui s’intéresse aux troubles liés aux organes et voies génito-urinaires, tant chez l’homme que chez la femme : vessie, reins, urètre, prostate, testicules, etc. Du diagnostic au traitement des affections, nos services en urologie privée vont de l’examen clinique à la réalisation de tests et de certaines chirurgies mineures.  

 

Aux cliniques médicales Lacroix, nous avons la chance de compter plusieurs urologues d’expérience au sein de notre équipe provinciale : Dr Jean-François Audet, Dr Jonathan Cloutier, Dre Mélodie Djuimo, Dre Diane Dufrêne, Dr Thierry Dujardin et Dr Rabi Tiguert. Pour en savoir davantage sur leur parcours professionnel, nous vous invitons à lire leur fiche dans la section équipe de notre site web.

Dre Diane Dufrène, urologue privée

Examens urologiques maintenant disponible à Québec et Boucherville : cystoscopie, biopsie de la prostate, débitmétrie, bladder scan (échographie vésicale) et bilan urodynamique.

Quand et pourquoi consulter en urologie?

 

Aucune référence médicale n’est nécessaire pour obtenir une consultation avec l’un des urologues du réseau Lacroix. Vous souffrez, ou croyez souffrir :

Homme

 

Appareil urinaire

  • Du cancer de la vessie
  • Du cancer de la prostate
  • De prostate volumineuse
  • De difficulté à uriner
  • D’incontinence urinaire

Appareil génital

  • De phimosis (difficulté à rétracter le prépuce)
  • De condylomes
  • D’une diminution de la libido
  • D’une diminution de la vitalité masculine
  • D’une courbure du pénis en érection
  • De douleur lors de l’érection au frein ou au pénis
  • De douleur éjaculatoire
  • De douleur au scrotum
  • D’une masse scrotale 
  • D’un scrotum volumineux
  • D’un ou de testicule(s) volumineux
  • De dysfonction érectile
  • D’éjaculation précoce

Femme

 

Appareil urinaire

  • Du cancer de la vessie
  • De difficultés à uriner
  • De mictions fréquentes ou impérieuses
  • D’incontinence urinaire lors d’une toux, d’éternuements ou encore d’activités physiques
  • De douleur à la vessie sans infection
  • De douleur urétrale persistante

Nos urologues peuvent aussi prendre en charge les problématiques génito-urinaires chez l’enfant, incluant : 

  • Adhérence du prépuce
  • Difficultés à rétracter le prépuce
  • Douleur à la rétraction du prépuce

 

Pour diagnostiquer une anomalie de l’appareil urinaire ou encore de l’appareil génital, l’urologue peut vous proposer des examens complémentaires.

Examens et procédures disponibles en urologie aux réseau Lacroix

Circoncision

 

La circoncision est une très brève intervention de nature chirurgicale qui vise à enlever le prépuce. Celle-ci peut être effectuée autant chez l’homme adulte que chez un bébé (3 ans et moins). Plusieurs raisons peuvent amener l’homme à effectuer ce type d’intervention : cela peut être pour des raisons médicales (ex.: manque de souplesse au niveau prépuce), pour des raisons d’ordre sexuel (ex.: douleur lors de l’érection) et finalement, pour des raisons de nature personnelles (ex.: préférence esthétique, croyances religieuses).

Vasectomie

 

Une vasectomie est une intervention que les hommes peuvent avoir pour empêcher que leur partenaire tombe enceinte lorsqu’ils ont des relations sexuelles. Cette chirurgie mineure rend un homme stérile.  Il s’agit d’une méthode très fiable de contraception (99.9% de succès) et sécuritaire. Elle ne modifie pas la capacité d’un homme à avoir des relations sexuelles, à éjaculer ou à atteindre l’orgasme. Elle ne prévient pas les maladies transmises sexuellement. De plus, cette procédure devrait être effectuée uniquement à la demande de l’homme, et uniquement quand un homme désire être stérile de façon permanente. La procédure de renversement est laborieuse avec un taux d’échec élevé.

Débitmétrie urinaire

 

Cet examen diagnostic permet de mesurer la puissance du jet urinaire ainsi que le volume d’urine évacuée lors de la miction (action d’uriner). Concrètement, la débitmétrie urinaire consiste pour le patient à uriner dans un dispositif spécial ressemblant à une toilette. Souvent, la débitmétrie urinaire est suivie d’une échographie vésicale, aussi connu sous le nom de bladder scan, pour déterminer la quantité d’urine résiduelle à l’intérieur de la vessie.

 

Bladder scan

 

Le bladder scan, aussi appelé échographie vésicale, est une méthode indolore et non invasive qui permet la mesure du volume de la vessie, ou plutôt de son volume résiduel. Cette technique d’échographie fonctionne par ultrasons, lesquels sont réfléchis sur les parois de la vessie permettant d’en visualiser l’intérieur. L’urologue prescrit un bladder scan pour évaluer la rétention urinaire et possiblement identifier un résidu post-mictionnel (présence d’urines dans la vessie après avoir fait l’action d’uriner).

Bilan urodynamique

 

Le bilan urodynamique (BUD) vise l’évaluation du fonctionnement de la vessie et de son sphincter. Cet examen médical est composé de plusieurs tests, lesquels permettent l’enregistrement des volumes, des pressions et des débits urinaires. L’urologue prescrit un bilan urodynamique lorsqu’il a besoin d’identifier et de comprendre un problème dans le cycle urinaire d’une personne (remplissage de la vessie, miction). C’est en fonction des résultats obtenus à la suite de cet examen urologique que le médecin pourra déterminer du meilleur traitement possible.

Dépistage du cancer de la prostate

 

Le besoin fréquent d’uriner, un jet d’urine faible et inconstant, la sensation de ne pas avoir vidé complètement sa vessie, les fuites et infections urinaires : ce sont tous des symptômes liés à une augmentation du volume de la prostate. Une augmentation du volume de la prostate peut être causée par une prostatite, une infection de la prostate très courante. Elle peut aussi être causée par un adénome, une hypertrophie bénigne de la prostate, affection très commune chez les hommes de plus de 60 ans. L’augmentation du volume de la prostate n’est donc pas toujours synonyme de cancer, mais elle en est parfois aussi un des symptômes. Par le toucher rectal, le médecin peut vérifier la surface, le volume et la consistance de la prostate. Si elle semble dure, avec une surface irrégulière (présence de nodules), le médecin suspectera la présence d’un cancer. Par le biais d’une prise de sang, il pourra mesurer le dosage des PSA (antigènes prostatiques spécifiques) dans le sang du patient et, suivant les résultats d’analyse, prescrire ou non une biopsie de la prostate. Un examen de dépistage du cancer de la prostate est conseillé pour les hommes de plus de 50 ans qui ont à cœur leur santé.

Cystoscopie

 

La cystoscopie est un examen qui permet au médecin spécialisé en urologie d’observer la vessie d’un patient. Pour ce faire, l’urologue utilise un cystoscope, soit un type d’endoscope muni d’une petite caméra à une extrémité. Ce test permet au médecin de détecter des anomalies et d’effectuer un diagnostique, lequel peut être par exemple une infection ou des saignements dans la vessie. Les personnes présentant les symptômes suivant pourraient avoir besoin de passer une cystoscopie : incontinence urinaire, sang des les urines (hématurie) microscopique ou macroscopique (visible dans l’urine), miction douloureuse, infections récurrentes des voies urinaires, hypertrophie de la prostate, calculs rénaux, cancer de la vessie, et plus. Informez-vous!

Biopsie de la prostate

 

Les urologues du réseau Lacroix peuvent effectuer la biopsie de la prostate, laquelle consiste à prélever de petits fragments de tissu de la prostate. Le prélèvement est par la suite envoyé en laboratoire pour être examiner et déterminer s’il y a présence de cellules cancéreuses ou non. La biopsie de la prostate est prescrit par l’urologue lorsqu’une anomalie est détectée à la suite d’un examen clinique de la prostate (toucher rectal).

Prendre un rendez-vous en Urologie