Le premier médicament d’immunothérapie pour traiter le cancer du sein vient d’être approuvé

Le premier médicament d’immunothérapie pour traiter le cancer du sein vient d’être approuvé

immunothérapie cancer du seinLa Food and Drug Administration américaine vient d’approuver le premier médicament d’immunothérapie pour traiter le cancer du sein.

Tecentriq, du fabricant suisse de médicaments Roche, a eu son approbation vendredi dernier pour le traitement du cancer du sein avancé « triple-négatif », qui représente environ 15% des cas. Il doit être administré en combinaison avec une chimiothérapie, le traitement standard. Dre Amy Tiersten, spécialiste du cancer du sein au Mount Sinai à New York, a qualifié cette expérience de « formidable nouvelle ».

Approuvé pour deux autres cancers, Tecentriq agit en renforçant la capacité du système immunitaire à détecter et à tuer les cellules cancéreuses.

Dans une étude portant sur 900 femmes, les avantages étaient toutefois modestes. Celles qui ont reçu Tecentriq en plus de la chimiothérapie on eu en moyenne deux mois de plus sans aggravation de leur cancer par rapport à celles recevant la chimio seule, mais le combo a provoqué des douleurs nerveuses, des nausées et d’autres effets secondaires.

Src: https://apnews.com/0f2c0e954db74f48bb34eedd9953212d