Le cancer de la peau : La prévention, votre meilleur allié.

Le cancer de la peau : La prévention, votre meilleur allié.

woman with sunscreen lotionÀ cette période de l’année, le soleil se fait de plus en plus présent, voilà une raison de se protéger encore davantage de ses rayons pour éviter le cancer de la peau.

On peut classer ce type de cancer en deux catégories : les non-mélanomes et les mélanomes. Le premier entraîne rarement un décès alors que le deuxième engendre des tumeurs malignes. Au
Canada, le mélanome représente le 7e cancer le plus fréquemment diagnostiqué.1 Au Québec, le nombre de cancers de la peau est passé de 3 000 à 33 000 en 20 ans. 2

Évidemment, la principale cause du cancer de la peau est l’exposition aux rayons ultraviolets du soleil. Les lampes solaires des salons de bronzage sont aussi en cause. Des études ont démontré qu’un seul coup de soleil subi durant l’enfance augmente le risque d’un cancer de la peau plus tard.

Il est donc important de protéger la peau du soleil. Pour ce faire, on conseille d’éviter les activités extérieures entre 11 h et 16 h, moment où les rayons UV sont les plus ardents. Il faut rechercher l’ombre et éviter de s’exposer au soleil sans protection ainsi que les salons de bronzage. Il est suggéré d’appliquer un écran solaire ayant un indice de protection (FPS) d’au moins 30, de 20 à 30 minutes avant de s’exposer au soleil. Il est important de réappliquer le produit solaire toutes les deux ou trois heures, après une baignade ou avoir beaucoup transpiré. Comme les rayons UV sont aussi dommageables pour les yeux, il est recommandé de porter des lunettes de soleil et même chez les enfants.

Les personnes qui ont le teint clair, les cheveux blonds ou roux, les yeux bleus ou verts, qui ont des taches de rousseur ou qui bronzent difficilement sont plus à risque d’être atteintes de ce cancer puisque leur peau est moins pigmentée.

À noter que plus le cancer de la peau est détecté à un stade précoce, plus il est facile à traiter. On suggère donc de consulter un médecin si l’on observe l’un des signes suivants :

–          Un grain de beauté qui change de forme, de taille ou de couleur
–          Une nouvelle lésion colorée suspecte sur la peau
–          L’apparition d’une bosse sur ou sous la peau
–          Une lésion cutanée qui ne guérit pas

Ce cancer peut apparaître sur n’importe quelle partie du corps bien qu’il se développe la plupart du temps sur les régions qui sont davantage exposées au soleil, soit la tête, le visage, le cou, les mains, les bras et les jambes.

Mentionnons qu’il n’est pas toujours nécessaire de consulter un dermatologue. Les médecins peuvent traiter la majorité des cas.

Tous les services des cliniques médicales Lacroix sont disponibles à la carte sans frais d’ouverture de dossier afin de répondre aux besoins ponctuels de sa clientèle.

Avec cinq cliniques privées dans la grande région de Québec et huit médecins hors RAMQ, ainsi que quatre cliniques affiliées dans la province, le réseau des Cliniques Lacroix est le leader en soins de santé privés au Québec.

 

1Source : Comité directeur de la Société canadienne du cancer : Statistiques canadiennes sur le cancer 2010
2 Source : Émission La facture –  6 mars 2007



Vous êtes en quarantaine, en confinement ou en isolement?
Aux Cliniques Médicales Lacroix, nous vous offrons la possibilité de consulter un professionnel de la santé à distance grâce à notre service de télémédecine. Pour plus d’informations :