Démystifions la vaccination

Démystifions la vaccination

Boy and vaccine syringePuisqu’elle protège contre de nombreuses infections, la vaccination est l’une des découvertes qui a eu le plus d’impact sur l’espérance de vie. En effet, plusieurs maladies dues à des virus comme la rougeole, la varicelle, l’hépatite B, la coqueluche peuvent être évitées lorsque l’on choisit de se faire vacciner.

Des recherches ont d’ailleurs démontré que la vaccination a sauvé plus de vies au Canada au cours des 50 dernières années que tout autre type d’intervention. Elle est l’une des mesures de santé publique les plus efficaces et économiques.*

Grâce à la recherche médicale et aux études en cours menées par les médecins, les chercheurs et les responsables de la santé publique, la sécurité et l’efficacité des vaccins ne cessent de s’améliorer.

Les vaccins que le bébé reçoit le protègent contre 13 maladies : diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite, Haemophilus influenza de type b (Hib), rougeole, oreillons, rubéole, varicelle, hépatite B, infection à pneumocoque, infection à méningocoque et influenza (la grippe).

Pour que l’enfant soit protégé le plus tôt possible, on propose de commencer la vaccination dès l’âge de deux mois. D’autres vaccins suivront à quatre, six et entre 12 et 18 mois, puis entre l’âge de quatre et six ans.

Il existe aussi des vaccins pour prévenir les hépatites virales. Les plus fréquentes au Canada sont les hépatites A, B et C. L’hépatite virale est un groupe de maladies du foie. Celles-ci peuvent être causées par la consommation d’eau ou d’aliments contaminés, par l’utilisation d’aiguilles ou de seringues usagées ou par des relations sexuelles non protégées.

La vaccination est également le meilleur moyen de se protéger contre le zona. Soulignons que cette maladie apparaît seulement chez les personnes qui ont déjà eu la varicelle. Ce sont les personnes âgées qui en sont le plus atteintes. C’est pour cette raison que la vaccination est recommandée aux personnes âgées de 60 ans et plus.

Quant au vaccin contre le VPH, virus du papillome humain, qui protège du cancer du col de l’utérus, il est offert aux jeunes filles dès l’âge de 11 ans et jusqu’à 14 ans, mais aussi en rattrapage jusqu’à 19 ans. On recommande de recevoir trois doses sur une période de six mois. La protection du vaccin dure plusieurs années.

Les cliniques médicales Lacroix offrent le service de vaccination : grippe saisonnière, zona, tétanos, Twinrix, Pneumovax et les vaccins pédiatriques.

Avec cinq cliniques privées dans la grande région de Québec et huit médecins hors RAMQ, ainsi que quatre cliniques affiliées dans la province, le réseau des Cliniques Lacroix est le leader en soins de santé privés au Québec.

 

*Source : Santé Canada. 2002. Guide canadien d’immunisation—sixième édition



Vous êtes en quarantaine, en confinement ou en isolement?
Aux Cliniques Médicales Lacroix, nous vous offrons la possibilité de consulter un professionnel de la santé à distance grâce à notre service de télémédecine. Pour plus d’informations :